La Distillerie

All | Interview | Review | Video La Distillerie

Le Coup de foudre, Hier Soir

Ce soir nous vous présentons le tout dernier morceau du duo Hier Soir, formé de Clément aka Jumo et Alix. Tout deux gravitent dans des univers artistiques différents tout en formant un son propre lorsque leurs esprits créatifs s’entrecroisent. En attendant l’EP, nous espérons vous faire découvrir Hier Soir, comme un lendemain, comme ce morceau que tu avais en tête toute la soirée.

‘ On a créé le collectif avec des amis il y a deux ans et demi environ, on s’est retrouvé avec l’envie commune mêler nos compétences aux services de nos projets, mais aussi des projets. On est illustrateurs, vidéastes, graphistes, photographes, danseurs ou musiciens et on se retrouve autour de performances ou d’installations, ou de réalisations vidéo. À côté de nos projets de collectif, on a depuis 2 ans beaucoup accompagné mon projet Jumo, pour lequel nous avons fait la scénographie live, les clips en mettant à contribution tout le monde (danseur : Léo Duvignon, Illustrateur : Nina Guy, Photographe : Nicolas Plessis, Vidéastes : Elliot Jolivet, Nicolas Plessis, Clément Leveau etc..) et plus ou moins tout l’univers. Mais aujourd’hui on ouvre un peu plus en sortant deux nouveaux projets dont « Hier Soir » qui est ma nouvelle formation musicale, l’idée étant de pouvoir élargir le travail créatif de « Cela » sur des univers totalement différents et de mettre un pied dans la distribution musicale. ‘ Clément

Il se murmure en coulisse que CELA travaillerait sur un projet de label, pour continuer ce processus de mutation et nourrir la scène musicale d’autres pépites, notamment un jeune rappeur qui devrait faire surface sous peu, le temps que Hier Soir souffle la première vague.

« L’idée d’Hier soir s’est créé au dépourvu dans un bar. Clément m’intriguait, j’aimais beaucoup son univers, et c’est aussi un ami d’amis proches à la base. Il souhaitait faire un nouveau projet qui le sortait un peu de son monde, et moi aussi. Et puis il est très grand, et moi aussi. » Alix

Une rencontre artistique traditionnelle qui commence par un échange, le claquement de verre comme pour se dire à plus tard, demain matin, on se souviendra d’Hier Soir.

« On a beaucoup écrit à distance au début, puis ensemble, on s’est découvert petit à petit, on se découvre encore, c’est très stimulant car on est les opposés et quand on se retrouve… c’est génial ! » Alix

La voix d’Alix, l’arme fatale du duo, nage dans les eaux profondes des prods, composées à deux, dans une apnée naturelle et caresse la surface comme le tempo. Un artiste qui retrouve ses instruments comme la basse ou même l’orgue, que Clément cache chez lui parmi sa collection, malgré un état avancé, il distille encore quelques fulgurances d’orgue qui apparaissent dans ses titres.

« Hier soir, c’est un projet tout en contraste entre les influences d’Alix et les miennes, on se retrouve sur certaines choses mais on a une vision très personnelle chacun, ça donne un résultat et une façon de travailler vraiment interessante. Aujourd’hui je pense qu’on a l’ambition de faire quelque chose d’actuel mais avec les sonorités de nos plaisirs cachés, notamment la chanson française des années 80… Et en ce qui me concerne ça me permet de produire des choses plus décomplexées, plus claires aussi, ce côté pop me manquait dans mes autres projets. » Clément

Sur les bases de cette nouvelle relation amicale et artistique, Alix et Clément sautent le pas à travers des échanges sonores qui se concrétiseront au Vietnam.

Laisses-moi, tourné au Vietnam, de manière autodidacte par Clément et Alix, aborde l’espace, la lâché prise et les questions qui gravitent autour d’une relation fusionnée entre deux êtres humains. À la fois main dans la main, les coeurs entremêlés et les poumons saturés, ces instant où l’on retient son souffle, où il faut savoir se détacher lorsque, pourtant, aucun d’entre eux n’y a goût.

‘ Ce voyage était loin des clichés touristiques. On logeait chez un ami dessinateur qui nous a fait découvrir le Vietnam à travers sa vie, sa passion. On a fait beaucoup de moto, on improvisait le programme un peu tous les jours. L’envie de tourner le clip là-bas de nuit était dans nos têtes avant même d’arriver à Ho-Chi Minh. L’ambiance le soir, les lumières sont très particulières. On s’est baladé et on a tourné des plans spontanément.’ Alix

C’est de cette spontanéité que le collectif CELA puise ses inspirations. L’instant figé, un lieu fixe qui s’ouvre à l’imagination des réalisateurs. Des idées qui se chevauchent et la prise se concrétise.

Un deuxième titre s’offre à vous aujourd’hui, Hier Soir nous dévoile leur dernière réalisation. Après l‘égarement et la soif de liberté, Alix et Clément s’offre une balade sur les côtes françaises, là où la passion est née.

« Chansons d’amour » s’est construite aux Sables d’Olonne, là où Clément réside quand il n’écume pas les scènes avec Jumo. Ce projet indépendant a le vent en poupe, digne du Vendée Globe.

Un riff de guitare lancinant qui vous enlace aux premières notes pour ne plus vous quitter jusqu’au bout de ces 3 minutes 53 d’amour au feu de bois. Un refrain qui résonne par les multiples pistes de voix en écho de la belle tessiture d’Alix que Clément a su entourer de sa science musicale. Ces deux là sont également bien enlacés par les petites mains du collectif CELA qui met en image cette ‘Chanson d’Amour’. Ce film authentique relate du prisme de l’amour, celui de l’homme derrière la caméra regardant sa douce aller. Un couple en balade à travers des paysages lunaires, des pans de forêts à l’aube de l’Automne et un brouillard subtile qui capte l’émotion d’un amour envoûtant. Le craquèlement de la caméra et de la prise de son pourraient avoir trouver leur place dans ce morceau, tant la texture électronique, que Clément a rajouté, ramène cette aspect cosmique et envoûtant, presque épileptique. Alix distille des paroles lancinantes, presque soufflées à votre oreilles avec des réverbérations sur vos tympans. Une marche lente, une danse en slow motion entre de êtres qui s’aimantes.

Vous pourrez les retrouver sur la route, caméra à la main filmant des plans séquences au rythme de l’urbanisation environnante. L’orgue laissé aux Sables d’Olonne pour une question pratique, Alix et Clément formeront Hier Soir pour vous envoûter le temps d’une soirée,  à NANTES, au Ferrailleur le 01 Décembre 2017.

Souvenez-vous d’Hier Soir, lorsque La Distillerie vous faisait la promesse, d’une musique qui chuchotera bientôt à votre oreille.

Laissez-vous écouter !

 

Article rédigé par Julien Gatto

Merci à Alix et Clément, le collectif CELA pour leur temps et leur réponses.